Liste des sujets

CLEAN MOBILITY

Réduction de consommation et optimisation de trajets en prenant en considération des événements extérieurs (pics de pollution, zones protégées) dans une démarche de diminution de l’impact carbone.

L’objectif est de proposer une solution technique permettant de mesurer précisément et rapidement la température de chaque cellule d’une batterie électrique en optimisant en respectant des contraintes d’intégration et de coût.

L’objectif est de proposer des solutions techniques permettant de mesurer la température interne des moteurs électriques ; la solution proposée devra respecter des contraintes de précisions (5%), coût et facilité d’intégration.

Lors de la recharge d’un véhicule électrique, de nombreuses informations sont échangées entre le véhicule et la borne (protocole et option supportées, puissance max que peut envoyer la borne, etc). L’idée serait d’utiliser ces données afin d’améliorer l’expérience utilisateur lors d’une charge et proposer les services adaptés.

Les capteurs de pression de pneu (obligation réglementaire en Europe/USA/Chine) sont fixés soit sur la jante de la roue soit sur le pneu lui-même. Ils sont alimenté à partir d’une pile. Est-il possible, en remplacement de la pile, de les alimenter à partir de la récupération de l’énergie mise en œuvre lors du roulage du véhicule ?

Technologies en rupture pour l’électronique embarquée dans un véhicule électrifié (intégration, densité, efficacité, protection, refroidissement, réduction des coûts, etc)

Accélérer le développement de solutions SW + HW pour le développement associé à l’électrification des véhicules automobiles et diminuer le coup de la R&D.

Comment accélérer/optimiser la recharge des véhicule électriques indépendamment de la puissance disponible sur les bornes de recharge ?

Solutions pour restituer l’énergie d’un véhicule électrique vers d’autres consommateurs d’énergie (véhicule, réseau électrique, appareils domestiques)

CONNECTED MOBILITY

L’utilisation de données réelles, collectées sur les voies publiques, est une nécessité pour l’entrainement et la validation des systèmes de conduite autonome. Les véhicules de collecte sont équipés de nombreux capteurs (radars, lidars, GPS, caméras, centrales inertielles, capteurs à ultrasons,…) de manière à obtenir la meilleure compréhension possible des scène de conduites et de leur environnement. Ces dernières années de nombreuses données, issues de diverses collectes, ont été rendues publiques et documentées. Leur taille, le type de capteurs utilisés ainsi que le format de données varient largement. Par ailleurs, une grande partie d’entre elles ne sont pas labellisées, donc difficilement exploitables.

Notre challenge est donc de trouver la meilleure façon d’exploiter ces données capteurs brutes non labellisées pour y identifier des zones et objets pertinents pour les algorithmes de conduite autonome, évidemment en exploitant un minimum de ces enregistrements de données brutes.

L’objectif est de proposer des solutions techniques mécatroniques innovantes et optimisées à des fins d’ouverture depuis l’intérieur du véhicule.

Les futurs véhicules seront équipés d’un TCU (Telematic Control Unit) avec 2 cartes SIM : une classique avec l’abonnement constructeur, et une seconde sur laquelle l’utilisateur pourra télécharger son profil et se faire facturer sa consommation sur son propre compte. Comment faciliter le parcours client dans un contexte d’autopartage (activation 2ème SIM rapide et facile, désactivation à distance, interfaces…) ?

Dans le cadre de la mobilité partagée, il s’agit de proposer une solution d’anti-vol connecté afin de permettre au propriétaire de partager son véhicule (vélo, scooter, trottinette) en toute sécurité via une plateforme décentralisée (peer2peer), tout en garantissant une grande facilité d’usage pour les locataires (par exemple, en flashant un QR code avec leur smartphone).

Application : car sharing ou location de véhicule. Création d’un état des lieux du véhicule via smartphone (intérieur + extérieur), en garantissant une certaine rapidité et facilité d’usage.

Application car-sharing : comment retrouver un véhicule garé dans un parking off-street ? (quel étage ? quelle place ?)

Les zones urbaines sont connues pour être des environnements difficiles pour la localisation GNSS, à cause du masquage des satellites par les bâtiments. Néanmoins, cet obstacle de masquage peut être transformé en un facteur favorable à la localisation à l’aide du crowd-sourcing (partage des données entre plusieurs utilisateurs). Plus précisément, les différent utilisateurs d’une même zone urbaine envoient les conditions de réception GNSS (angle de visibilité des satellites, puissance du signal) ; ces informations sont fusionnées dans le cloud pour construire une carte de visibilité GNSS qui sera utilisée par les utilisateurs pour améliorer leur positionnement.

LIDAR, RADAR, caméras 360, capteurs ultrasons : nos véhicules sont de plus en plus équipés de moyens de détection d’obstacles pour des fonctions d’aide à la conduite et plus tard pour le véhicule autonome. Ne pourrions-nous pas utiliser ces différents moyen pour reconnaître et identifier la personne voulant accéder au véhicule lorsque celle-ci s’approche du véhicule ?

L’objectif est de proposer une solution d’intégration du capteur de cliquetis (accéléromètre) afin de créer une cartographie des anomalies du réseau ferré. Cette cartographie utilisera les données mesurées par plusieurs trains équipés du capteur de cliquetis (accéléromètre) circulant de jour comme de nuit.

Anticiper les besoins d’un utilisateur en comparant ses données avec les habitudes des autres utilisateurs, par exemple pour les conseils de navigation.

Solution d’interface graphique 3D, temps réel, multimodale (voix, toucher, gestuelle, etc), et auto adaptative

Traitement de la parole du conducteur pour génération de texte, message audio ou configuration automatique du véhicule

Traitement du signal audio : micro haute performance, haut-parleurs directionnels, spécialisation du son

Solution de gestion de parc automobile intelligent :

  • Diminution des coûts de gestion, d’entretien ou de consommation de carburant.
  • Aide à la sécurité des conducteurs.
  • Analyse de données et gestion de la maintenance des véhicules.

A travers une application, être capable de construire des forfaits d’entretien, la vente de pneus, …, payés au kilomètre parcouru.

Sur la base des données collectées entre 2 visites, ou lors de la visite d’un véhicule en centre :

  • Définir les récurrences d’entretien, les organes concernés (freins, pneus, etc)
  • Construire une mécanique de promotion individuelle et prédictive
  • Informer/conseiller le conducteur

INDUSTRY 4.0 & DIGITALISATION

La formation ne se résume pas seulement aux formations officielles Continental, le savoir est distribué dans des formats très variés (podcast, livre, vidéo, conférence, atelier, réseau social interne, forum, wiki…) , avec une qualité aussi très variable. Nous avons besoin de pouvoir conserver et partager les ressources de formations pertinentes. Pour cela, nous recherchons une plateforme qui soit le point d’entrée unique de la formation, qui prenne bien sûr en entrée notre LMS (Learning Management System), mais également des formats externes très variés, « le Pinterest » de la formation en quelques sortes.

Nous cherchons, au travers d’une plateforme, à répondre aux besoins et aux envies de nos salariés en terme de rémunération et de reconnaissance et à attirer de nouveaux talents. Comment dynamiser la manière dont nous rémunérons / récompensons nos salariés tout en tenant compte des obligations légales? Nous ne parlons pas que de salaires mais aussi d’avantages.

A ce jour, la politique salariale est gérée sous Excel dans un fichier extrêmement complexe et contenant une multitude de macros gérant les données individuelles (salaires, ancienneté, performance, âge, positionnement salarial. Notre objectif est donc de simplifier cet outil ou de le remplacer par un autre support et de le rendre utilisable et compréhensible par la communauté HR BP / DRH.

Nous travaillons chaque année sous différents formats à brainstormer autour de nos plans de successions. Notre outil de talent management groupe a une approche individuelle, mais nous manquons d’une visualisation pour toute une organisation, et d’un pilotage d’ensemble de ces plans de successions. Marre des brainstorming par post-it et des fichiers excel de suivi d’action !

Dans un contexte où la complexité des logiciels embarqués augmente sans cesse, il est aujourd’hui stratégique de trouver des solutions performantes pour virtualiser l’environnement dit “hardware” d’une application automobile. En effet, s’affranchir ainsi des contraintes liées à la disponibilité et maturité des calculateurs est nécessaire pour développer et valider en amont les logiciels. Nos attentes couvrent la simulation des fonctionnalités d’un simple microcontrôleur jusqu’à celles de l’écosystème complet incluant les infrastructures, en passant par des sous-systèmes de la voiture.

La déclaration de TVA est conséquente en terme de temps et d’analyse dans un groupe international où les flux sont volumineux, complexes et différents. Objectif : simplifier la recherche d’erreurs et la résolution des problèmes par un système d’apprentissage intelligent qui proposerait des pistes de recherches d’erreurs en fonctions de celles déjà rencontrées et en fonction des données incohérentes par rapport à un flux correctement comptabilisé. Le but : gagner en sécurisation de la déclaration fiscale et en temps de travail.

Il s’agirait d’une plateforme ou d’un outil permettant de stocker/classer des mails, des contenus d’e-sign de l’ensemble du service Comptable par domaine d’activité.

Objectifs : collecter, identifier et classer les mails relatifs à la clôture (ou à un autre thème de travail) dans une plateforme collective. Le classement pourrait se faire par thème, par société…. Le but final : Conserver l’historique et la justification des dossiers de travail ; éviter les pertes et la dilution des informations comptables.

Proposer des solutions pour faciliter le transfert de savoir-faire entre experts, techniciens et opérateurs dans les usines. Solutions digitales pour:

  • extraire le savoir/savoir-faire des experts/techniciens
  • faciliter la création de contenu de formation
  • faciliter la restitution du contenu (assistant vocaux, VR, wearable, …)

Une attention particulière sera apporté au niveau d’ouverture de la solution et sa facilité d’interconnexion avec nos plateformes actuelles (SAP, CamWorks, MySuccess, LSP, …)

Permettre l’impression en local des divers joints élastomères utilisés dans l’usine (O-rings, leap seal, dimensions spécifiques ou standards). Il s’agit pour cela de résoudre les problématiques autour de la technologie de fabrication additive ainsi que les matériaux disponibles.

Solutions logicielles (de vision) pour la préhension de composants automobiles en vrac par un bras robotique poly-articulé (Stäubli, UR, ABB…) .

L’objectif est de proposer des solutions techniques permettant de remplacer le contrôle humain (visuel) effectué par un opérateur par un contrôle automatisé. Ce contrôle doit pouvoir discriminer des taches, rayures, écrasements, boursouflures, entailles… ou plus globalement tous les défauts de formes.

SAFE MOBILITY

La technologie Lidar se démocratise dans l’industrie automobile pour percevoir l’environnement extérieur afin de fournir des fonctions de sécurité assistant le conducteur dans un contexte routier. L’idée serait d’imaginer des cas d’utilisation de cette technologie et de ce capteur dans des applications de type ferroviaire, smart cities, voire non automobile.

La densification urbaine et péri-urbaine de la circulation augmente les risques d’accident avec les piétons. Les véhicules modernes étant équipés de nombreux capteurs (caméra, radar, capteurs sonores), l’idée serait de concevoir une solution d’équipement du piéton afin d’améliorer sa visibilité vis à vis de ces capteurs.

La sécurité des passagers à bord d’un véhicule est une priorité pour Continental. Ainsi, à ce jour, de nombreux produits existent pour garantir celle-ci, et ce à différents stades depuis la détection du danger imminent en passant par le crash lui-même et enfin jusqu’à l’intervention des secours. Il s’agit maintenant de présenter une solution technique complète qui permettrait de couvrir plusieurs de ces stades, et même l’ensemble de la phase opérationnelle.

Suite à un accident, le châssis d’une voiture électrique peut être parcouru par une forte tension électrique (>55V). Ce phénomène peut provoquer des dommages importants sur l’être humain. Il s’agit donc de proposer une solution de détection de cette tension élevée afin de garantir la sécurité des secours lors de leur intervention sur le lieu de l’accident

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un exemple d’usage est l’accès au véhicule et son démarrage dématérialisé au moyen de solutions biométrique (suppression de la clé physique).

Aujourd’hui le chargeur embarqué dans le véhicule intègre la fonction charge, le NFC et le couplage d’antenne GSM. Quels seraient les fonctions et services complémentaires à intégrer sur le chargeur existant ?

Aujourd’hui, un automobiliste voulant prendre un appel téléphonique doit souvent quitter la route des yeux pour appuyer sur un bouton, régler le volume de la conversation etc. L’objectif est de proposer une solution tactile permettant de répondre à un appel téléphonique sans quitter la route des yeux, en interagissant seulement par le toucher du volant ou du tableau de bord (glisser, coups, par exemple).

Reconnaître l’état émotionnel du conducteur grâce à la vidéo, sa voix, etc

Comment profiter de l’électrification du scooter pour améliorer la sécurité et/ou le sentiment de sécurité du conducteur, et convertir de nouveaux utilisateurs au scooter électrique ?

Load More

without
https://continental-startupchallenge.fr/wp-content/themes/swape/
https://continental-startupchallenge.fr/
#ffa600
style5
default
Loading posts...
/home/continenij/www/
#
on
none
loading
#
Sort Gallery
on
yes
yes
off
off
off